nouveau-dvd-hard-gay-jalif-studio-currantes-hard-working-bastards-0
nouveau-dvd-hard-gay-jalif-studio-currantes-hard-working-bastards-5
HARD WORKING BASTARDS - Jalif
JALIF explore l'ambiance chantier et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est le bordel, dans tous les sens du terme.Des mecs virils en tenues d'ouvriers, complètement dépravés se font des plans à la limite du raisonnable.Evidemment ça suce et ça baise, mais là où le film nous surprend, c'est par l'utilisation de tout ce qui se présente aux actifs et qu'ils rentrent dans le cul des passifs pour les faire gueuler un peu plus : bouteille de bière pour l'un, manche de marteau pour l'autre .... vive le bricolage !
nouveau-dvd-hard-gay-jalif-studio-currantes-hard-working-bastards-2
nouveau-dvd-hard-gay-jalif-studio-currantes-hard-working-bastards-1
nouveau-dvd-hard-gay-jalif-studio-currantes-hard-working-bastards-6
nouveau-dvd-hard-gay-jalif-studio-currantes-hard-working-bastards-3
nouveau-dvd-hard-gay-jalif-studio-currantes-hard-working-bastards-5
nouveau-dvd-hard-gay-jalif-studio-currantes-hard-working-bastards-4
Séquences vidéos tirées du DVD
actuellement disponibles sur ce site

Sur un chantier, l'effort fait transpirer. Quoi de mieux, alors, qu'une bataille avec un pistolet d'arrosage avant de s'enculer bien profondément ? Le duel est viril et gare au perdant, qui va se retrouver à jouer les passifs tandis que le maçon victorieux va se faire vider les couilles en jouant de son coup de rein ample et bourin. De la défonce quatre étoiles !


En arrivant chez le garagiste, ce motard pensait réparer sa bécane et repartir tranquille : avec le traitement que va subir son cul, il ne risque pas de pouvoir s'asseoir de sitôt. Une main, une grosse queue, une clé à mollette : entrée libre ! L'actif, un barbu musclé et tatoué, s'en donne à coeur joie ! La lope finira même rincée à la pisse !


Quatre-vingt quinze fois sur cent, les mecs s'éclatent en baisant ! Sur les chantiers, personne n'échappe à la règle... C'est même encore meilleur : un bear de quarante ans va dérider les fesses de son collègue, histoire de vider ses grosses boules gonflées. Rien de sentimental, juste une fête charnelle !


Ventres plats, queues XXL, peau imberbe transpirante sous de beaux muscles saillants... Ces deux maçons donnent carrément faim ! L'envie de manger ces zobs, de les prendre bien en fond de gorge, de s'étouffer dessus, de se soumettre à leur masse : voilà les envies qui viennent en regardant les premières minutes de cette vidéo. Imaginez la suite !


Nouveaux DVD
sur Jalifstudio